• La Bible Gothique

    (la couverture du livre)

    Publiée chez Camion Noir, La Bible Gothique est écrit par Nancy Kilpatrick.

     

    Elle-même gothique, Nancy publia ce livre dans le but de faire une sorte de récapitulatif de la grande culture gothique. Qu'est ce qu'un gothique? Quels groupes de musique peut-on désigner comme gothique? Quelles sont les boutiques les plus tendances? Quelles looks peut-on trouver chez les goths?...

     

    En bonus du témoignage de l'auteur, car si ce livre se présente comme une synthèse c'est aussi l'occasion pour Nancy Kilpatrick d'apporter son point de vue sur le mouvement, l'on trouve différents témoignages de gothiques de tout âge et de toute contrée. L'occasion donc d'avoir un apperçu du mouvement dans le monde entier.... Et devinez qui représente la France???  SIRE CÉDRIC EN PERSONNE!!!!

     

    Si vous êtes un pur novice, le titre définit le livre : cela va devenir votre Bible, votre livre de chevet. Au contraire si vous avez de l'âge dans le moteur, la Bible Gothique est aussi un moyen pour vous de decouvrir les nouvelles tendances, les nouveaux groupes.

     

    Petit message pour tout ceux qui ont une famille rétissante à la culture goth : vous pouvez offrir ce livre à votre entourage (si vous avez un peu de retard dans vos cadeaux en cette période de fêtes, voilà le cadeau idéal! )  mais mettez les en condition avant de leur offrir. Je tiens à vous prévenir que certains sujets peuvent être contestables, ceci dépend des points de vues bien entendu.

     

    La Bible Gothique

    (Nancy Kilpatrick)


    1 commentaire
  • (Sire Cédric)

     

    Sire Cédric est un jeune écrivain français.

    Né en 1974, il débute ses écrits durant son adolescence, mais ses oeuvres ne seront publiés que plusieurs années plus tard. Ses maîtres de l'écriture se nomment Baudelaire, Poe, King ou encore Clive Barker.

    Adepte d'un style fantastique et d'horreur, il a à ce jour publié 5 livres, dont certains sont aussi disponibles en audio:

    -Angemort

    -Dreamworld

    -Déchirures

    -L'enfant des cimetières

    -De fièvre et de sang.

    Son dernier livre a également reçu le prix Polar de l'année 2010.

    Son site est disponible dans les liens.

    (interview de Sire Cédric sur "L'enfant des Cimetières")

     


    15 commentaires
  •  

    Célèbre auteur de livres d'épouvantes et de suspense, Stephen King est l'un des auteurs préférés dans le monde des Gothiques.

     

    Spécialisé dans les livres d'épouvantes, de fantastiques, il a aujourd'hui à son actif plus de 200 textes dont 50 romans, 9 receuilles de nouvelles et 2 essaies.

    En 1967, il achève son premier roman Marche ou Crève (publié en 1979) et en 1970, après ses études, il devient professeur d'anglais.

    Son premier roman publié, nommé Carie, n'aurait jamais du voir le jour. King passe une période difficile : en effet, les fins de mois ont du mal à être bouclées. En plus de son travail de professeur, il reprend son travail d'étudiant dans une laverie, et vit avec sa famille dans une caravane. Tous ces évènements l'entraine vers l'Enfer de l'alcool. Alors qu'il a écrit les trois premières pages, à la relecture le résultat le déçoit. Sa femme retrouve les pages à la poubelle, et convaincue du talent de son époux, l'insite à écrire la suite.

    On connait aujourd'hui de King des oeuvres majeurs de la littérature fantastique comme Ca, Dead Zone, Misery, Bazaar, La Ligne Verte, Shining...

    Beaucoup de ses livres (comme ceux que je viens de citer) prennent vie et se transforment en film ou bien en téléfilm.

    Mais si vous désirez avoir la collection complète des romans de King, sachez qu'il faut aussi demander à votre libraire les romans de Richard Backman (c'est un pseudo que King emprunte de temps à autre pour ses romans).

     

    Un seul de ses romans n'est aujourd'hui plus disponible au public: Rage, sencuré par l'auteur lui-même après l'évènement du lycée Columbine.

     

    (extrait du film "Ca, en VF)

     


    5 commentaires
  • (couverture d'une édition de l'oeuvre)


    Publié pour la première fois en 1857, "Les Fleurs du Mal" est un recueil de poèmes écrit par Charles Baudelaire. Cette même année, 6 poèmes sont condamnés du recueil.
    Il sera remis en vente en 1861, avec de nouveaux poèmes. Baudelaire mourra en 1867.

    Ce recueil, divisé en différentes parties (Spleen et Idéal, Tableaux Parisiens, Le Vin, Fleurs du Mal, Révolte, La Mort), est un mélange entre la plume Baudelairienne et des thèmes classiques (l'envie d'ailleurs) comme modernes (la mort).
    La forme la plus présente est le sonnet (2 quatrins et 2 tersets).

    Mais dans beaucoup de ces poèmes est mis en scène la femme, tantôt fille de joie ("A une mendiante rousse"), tantôt beauté éternelle ("Une Charogne"). Il faut savoir que Baudelaire aimait beaucoup les femmes et eut de son vivant plusieurs maîtresses (Jeanne Duval, Marie D'Aubrun, Madame Sabatier).

    Ce recueil universel a passé le cap de son côté gothique et est aujourd'hui étudié en Français.

    Parfum Exotique:

    Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
    Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
    Je vois se dérouler des rivages heureux
    Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone;

    Une île paresseuse où la nature donne
    Des arbres singuliers et des fruits savoureux;
    Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
    Et des femmes dont l'oeil par sa franchise étonne.

    Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
    Je vois un port rempli de voiles et de mâts
    Encor tout fatigués par la vague marine,

    Pendant que le parfum des verts tamariniers,
    Qui circule dans l'air et m'enfle la narine,
    Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.


    A une mendiante Rousse:

    Blanche fille aux cheveux roux,
    Dont la robe par ses trous
    Laisse voir la pauvreté
    Et la beauté,

    Pour moi, poète chétif,
    Ton jeune corps maladif,
    Plein de taches de rousseur,
    A sa douceur.

    Tu portes plus galamment
    Qu'une reine de roman
    Ses cothurnes de velours
    Tes sabots lourds.

    Au lieu d'un haillon trop court,
    Qu'un superbe habit de cour
    Traîne à plis bruyants et longs
    Sur tes talons ;

    En place de bas troués,
    Que pour les yeux des roués
    Sur ta jambe un poignard d'or
    Reluise encor ;

    Que des noeuds mal attachés
    Dévoilent pour nos péchés
    Tes deux beaux seins, radieux
    Comme des yeux ;

    Que pour te déshabiller
    Tes bras se fassent prier
    Et chassent à coups mutins
    Les doigts lutins,

    Perles de la plus belle eau,
    Sonnets de maître Belleau
    Par tes galants mis aux fers
    Sans cesse offerts,

    Valetaille de rimeurs
    Te dédiant leurs primeurs
    Et contemplant ton soulier
    Sous l'escalier,

    Maint page épris du hasard,
    Maint seigneur et maint Ronsard
    Épieraient pour le déduit
    Ton frais réduit !

    Tu compterais dans tes lits
    Plus de baisers que de lis
    Et rangerais sous tes lois
    Plus d'un Valois !

    - Cependant tu vas gueusant
    Quelque vieux débris gisant
    Au seuil de quelque Véfour
    De carrefour ;

    Tu vas lorgnant en dessous
    Des bijoux de vingt-neuf sous
    Dont je ne puis, oh ! pardon !
    Te faire don.

    Va donc ! sans autre ornement,
    Parfum, perles, diamant,
    Que ta maigre nudité,
    Ô ma beauté !


     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique